Actualité

Macron, Nyssen, Blanquer… les signes d’un néofascisme masqué

menschkosmos  Selon l’anthroposophie, le domaine de la vie spirituelle recouvre notamment l’enseignement et la culture, et « les établissements d’enseignement public ont à terme vocation à être privatisés » (source). Voilà donc pourquoi le gouvernement du libéral Macron a posté Françoise Nyssen, femme d’affaires et fondatrice d’une école anthroposophique, au ministère de la Culture. Nomination en accord avec celle du ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, ancien directeur d’une prestigieuse école de commerce et adepte, avec notamment Céline Alvarez promue aussi, des neurosciences pour appuyer les manipulations mentales lors d’expérimentations faites sur les enfants dans le cadre scolaire (« nouvelles pédagogies » qui robotisent les élèves en les dressant à la façon de logiciels comme on peut le voir sur les vidéos de propagande produites par Alvarez et autres écoles Montessori censées respecter les enfants).

Dans les écoles anthroposophiques comme celle de Nyssen, les enfants n’apprennent pas du tout à lire avant l’âge de sept ans, du fait de l’une des innombrables superstitions de cette secte. Les parents sont invités à ne pas vacciner leurs enfants, ce qui constitue évidemment un grave problème de santé publique.

Plus grave encore, les enfants (et leurs parents) comme dans toutes les sectes sont soumis à des manipulations mentales. La doctrine de Rudolf Steiner (occultiste allemand nationaliste et raciste) y est inculquée de façon détournée. « Elle y est même enseignée de manière camouflée, à travers des chansons ésotériques par exemple, c’est pourquoi la Miviludes reste vigilante » assure Serge Blisko, président de la Miviludes. Une vidéo de propagande montre la journée d’école de tout-petits rythmée par de tels chants spiritualistes (et débiles), dès le début de la journée, au moment du repas etc.

Placer la culture et l’enseignement sous la coupe du privé et de la « spiritualité » tout en donnant à ce dernier des financements publics, tel est l’objectif dévoilé par le choix politique de Macron. Choix qui n’étonne pas de la part d’un homme qui a fait sa campagne sous les signes du néolibéralisme et du mysticisme. Choix d’une troisième voie aux résonances néofascistes, il faut bien le dire.

En savoir plus sur la secte anthroposophe : le site de Guillaume Perra, très documenté

 

Mots-clefs :, , , ,

A propos de Alina Reyes

écrivain

Les commentaires sont fermés.

livre roles des services em... |
PAKOUSSO FOOT |
Psychomagazine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ecolenormaledinstitutricesd...
| colineetlili
| "ETHIQUE ET PROGRES"